Les représentations du monde rural

Cours collège/secondaire I

Il s’agit de récolter puis d’analyser les représentations qu’ont les élèves de 6e du collège de Condé en Normandie et du secondaire I pour le canton de Lausanne concernant les espaces ruraux. Pour des raisons pratiques et pour correspondre aux thématiques de nos programmes respectifs, nous avons élargi la problématique des visages et des représentations aux espaces ruraux (et non aux visages en villes comme initialement prévu).

Les élèves doivent apporter 3 ou 4 photographies qu’ils ont prises pour présenter “leur” monde rural.

Ces photographies doivent répondre à la question suivante: “Qu’est-ce-que le monde rural pour vous?”

Séance 1: récolte et traitement des données par les élèves

  • récolte des photographies
  • travail par groupe de 3-4 élèves pour sélectionner 3 photographies parmi toutes celles des élèves. Ces photographies ont été déposées sur un “google drive” pour que chaque groupe puisse y avoir accès sur les tablettes pendant la séance.

Les élèves doivent trouver un titre pour chaque photographie sélectionnée par leur groupe et expliquer en une phrase pourquoi ils ont décidé de la choisir. C’est un moyen qui doit nous permettre de comprendre et expliciter leur(s) représentation(s) des espaces ruraux.

S’ils le souhaitent, ils peuvent commencer à trouver des mots-clés pour caractériser ces espaces ruraux.

Séance 2 : Présentation et confrontation des représentations

Présentation du travail de chaque groupe en plénière afin de confronter les représentations de chaque groupe. L’objectif est de pouvoir discuter, échanger, voire débattre avant de dégager quelques critères communs à la classe pour proposer des éléments de définition de l’espace rural.

Il s’agit aussi d’amener les élèves à se poser des questions d’actualité sur la ruralité. On peut ainsi se questionner sur l’avenir des sociétés rurales.

  • Sont-elles menacées?
  • Que produit-on en Suisse et en France?
  • Comment produit-on?

Toutes ces questions font partie intégrante des programmes suisses et français en sachant que le programme français de 6e est davantage axé sur la manière d’habiter ces espaces ruraux, le programme suisse sur les façons de produire et de consommer.

Il y a de toute évidence des points communs dans ces deux programmes et probablement aussi dans les représentations qu’ont les élèves suisses et français des espaces ruraux.

C’est l’objectif de cette séquence et donc un des objets d’étude que nous allons analyser dans le cadre de ce programme PEERS.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.